Le sommeil, un besoin universel !

Le-sommeil

Le sommeil est un besoin qui concerne tous les êtres peuplant cette terre. En effet, tout le monde a besoin de dormir pour récupérer physiquement et mentalement de la fatigue accumulée durant les périodes où l’on est réveillé. Le sommeil est donc indispensable à la santé et au bien-être. Lorsqu’il est perturbé, la fatigue se fait très vite ressentir et on est alors d’avantage exposé aux problèmes de santé…

Qu’est-ce que le sommeil ? Quels sont les différents troubles qui touchent le sommeil ? Comment favoriser une bonne nuit ?…

Qu’est ce que le sommeil ?

Le sommeil est un état naturel, qui se traduit par une semi-perte de conscience du monde extérieur. La personne qui dort n’est alors plus réceptive à ce qui se passe autour d’elle, mais reste cependant réactive au touché et à la parole. La différence avec un état d’inconscience totale est là, la personne conserve ses réflexes lorsqu’elle dort… Chez l’humain, le sommeil occupe près d’un tiers de la vie.

Le bébé est celui qui à le plus grand besoin d’heures de sommeil en effet, il à besoin de 18 à 20 heures à la naissance, puis 14 à 15 heures environ à 1 an et 10 à 12 heures au cours de sa petite enfance.  Des études ont d’ailleurs démontrées, que la qualité du sommeil durant l’enfance est primordiale et aura un impact sur le sommeil et donc le bien-être futur de l’adulte. Il faut donc y consacrer une grande importance car c’est là que le système se met en place…

L’adolescent suit avec un besoin de 9 h environ, l’adulte environ 7 h et la personne âgée est celle qui a le moins besoin d’heures…

Le sommeil se compose de trois à cinq cycles de 90 minutes environ. Chacun d’eux sont divisés en cinq phases distinctes. 

L’endormissement: La personne commence à s’endormir… Le rythme cardiaque diminue, le corps se détend… C’est la première phase… 

Le Sommeil léger: La personne est assoupie mais elle reste cependant très sensible à ce qui se passe autour d’elle. Cette 2éme phase occupe 50 % du temps de sommeil total.

– Le Sommeil profond: Il correspond à la phase 3 et 4. C’est à ce moment là, que la personne récupère de la fatigue physique. C’est pendant cette phase qu’il est le plus dur de nous réveiller. Le dormeur dort profondément, il est coupé de tout ce qui se passe autour de lui.

– Le Sommeil paradoxal: C’est à ce moment là que la personne rêve et qu’elle récupère de la fatigue mentale. On peu voir les yeux bouger sous les paupières. Il correspond à 25% de notre temps de sommeil total.

Les différents troubles du sommeil

troubles-du-sommeil

L’insomnie : C’est le trouble qui touche le plus de personne en France. Elle se traduit pas une difficulté à s’endormir, des réveils trop répétés dans la nuit ou un réveil trop tôt le matin.

Cela a des répercussions directes sur le quotidien. En effet, une personne qui ne dort pas assez, est moins attentive la journée, plus sujette au stress, plus tendue et son risque de somnolence est beaucoup plus élevé. De plus, beaucoup de personnes ont alors recours à des somnifères qui ne sont pas bons pour la santé à la longue.

L’insomnie est l’un des plus gros symptômes de la fibromyalgie…

L’hypersomnie : C’est l’inverse de l’insomnie. La personne subie des longues et profondes périodes de sommeil mais se réveille tout de même fatiguée… Le sommeil n’est pas récupérateur.

Les ronflements : Ils sont parfois difficiles à vivre pour la personne qui dort avec quelqu’un qui ronfle. Les ronflements sont la conséquence d’un relâchement des tissus mous et de la luette. Ils vibrent au passage de l’air, provoquant un son fort…

Syndrome d’apnée du sommeil : La personne arrête de respirer (apnée) ou baisse sa respiration (hypopnée) pendant qu’elle dort. Cela peut durer pendant 10 secondes ou plus, et entraîne une grande fatigue la journée, des somnolences… Le plus souvent l’apnée du sommeil est associée à des ronflements.

Somnambulisme : Il touche le plus souvent les enfants mais aussi les adultes. La personne accomplie des actes en dormant comme le plus souvent s’asseoir sur le lit, marcher, ouvrir les placards, manger, laver des objets etc… Elle peut également accomplir des gestes plus dangereux pour elle et son entourage comme faire la cuisine, conduire… Elle ne se souvient de rien à son réveil.

Terreurs nocturnes: Ce trouble se manifeste par un cri ou par des pleurs perçants, accompagnés de signes d’angoisse majeure. Il touche en particulier les enfants. Il faut prendre cela au sérieux lorsque ce trouble se répète souvent car elles peuvent démontrer un problème d’ordre affectif ou social et l’enfant peut se blesser sans le vouloir…

Comment favoriser une bonne nuit ?

Vous l’avez compris pour être en bonne santé il faut bien dormir… Lorsque les troubles du sommeil s’installe le quotidien devient très vitre dur à vivre. C’est pourquoi certaines astuces peuvent aider à passer une bonne nuit en exerçant un rituel pour préparer un bon sommeil…

  • Éviter de consommer de boissons excitantes ( thé, café, jus d’orange etc…) à partir de 17h.
  • Comme je l’ai dit dans un article précédent, le fait de faire une petite sieste l’après midi si on le peut, permet d’être moins tendue et fatigué le soir.
  • Essayer de se coucher à peu près à la même heure chaque soirs.
  • Éviter les activités qui peuvent énerver : comme les jeux trop bruyants et actifs, mais aussi l’ordinateur et les jeux sur console qui énervent et ne favorise pas une bonne nuit.
  • Favoriser des activités relaxantes cela aide bien à s’apaiser comme : bain chaud, lecture d’un livre…
  • Ne pas lutter contre la fatigue.
  • Se dépenser suffisamment la journée afin de ressentir une bonne fatigue le soir.

Lorsque ces astuces ne suffisent pas il possible d’avoir recours à des moyens naturels afin d’aider à un meilleur sommeil… Les somnifères sont un moyen facile mais il est mieux de les diminuer le plus possible comme je l’ai fait moi même…

N’hésitez pas à me faire partager vos astuces pour mieux dormir, j’en prendrai note avec plaisir…

Audrey

 

Une réflexion au sujet de « Le sommeil, un besoin universel ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>