Le sel: un ennemi malin !

Le-sel

Le sel est un aliment bien connue de nos assiettes depuis la nuit des temps… En effet, avec une consommation d’environ 8g par jour au lieu de 5g qui sont conseillés on en consomme en général un peu trop. Il se présente sous forme de gros sel, sel fin, fleur de sel et il est utilisé comme assaisonnement, mais aussi pour la conservation et la cuisson de certains aliments. Il permet surtout de modifier le goût des plats c’est pourquoi il est si célèbre.

Le sel est indispensable au bon fonctionnement de nos organes et de notre corps. Il faut donc en consommer mais attention car les excès font de lui notre principal ennemi pour la santé ! Où trouve le trouve t-on ? Quels sont les effets d’un excès sur notre santé ? Comment limiter notre consommation ?.

Où trouve t-on du sel?

Il y a deux sortes de sel :

  • Le sel « visible » : C’est celui que l’on rajoute aux plats en cuisinant ou simplement à table.

  • Le sel « caché » : C’est celui présent naturellement dans les produits ou ajouté lors de leur fabrication.

Le sel « caché » est présent dans un grand nombre de produits. Sa quantité est d’autant plus importante dans les soupes, plats cuisinés tout prêts que l’on achètent au supermarché ; ainsi que la charcuterie, les biscuits apéritifs, les fromages, les condiments etc… C’est d’ailleurs de cette façon qu’on en consomme le plus dans notre alimentation.

Mais il est d’autant plus malin, qu’il se cache également où on ne s’y attend pas comme : les viennoiseries, les gâteaux, les céréales, les eaux minérales…

Le sel est donc très présents dans notre alimentation, mais en consommer trop n’est pas bon pour notre santé…

Le sel un ennemi de notre santé!

Lorsqu’il est consommé en trop grande quantité, le sel peut avoir de mauvaises conséquences sur notre santé au quotidien. En effet, un excès de celui peut être la cause de :

  • Problèmes de rétention d’eau ou œdème: Ce problème touche le plus souvent les femmes. Il s’agit d’une accumulation de liquide dans divers tissus de l’organisme.

  • Hypertension artérielle : La tension étant trop élevée cela augmente le risque d’accidents cardiovasculaire.

  • Insuffisance cardiaque ou rénale : un excès peut être mauvais pour les reins et le cœur.

  • L’ostéoporose : Des recherches ont fait un lien entre une surconsommation de sodium et l’ostéoporose.

  • Certains cancers du tube digestif : En trop grande quantité le sel peut être la cause de cancers de l’estomac par exemple…

Vous l’avez compris notre consommation de sel est à surveillé sans pour autant faire une fixation dessus. Bien-sur les problèmes de santé cités ci-dessous sont en cas de consommation vraiment excessive… Cependant beaucoup de personnes en consomme trop sans le voir… Il est possible d’adopter des petites habitudes afin de ne pas en consommer trop…

 Limiter notre consommation de sel

Des astuces simples peuvent nous permettre de contrôler notre consommation :

  • Goûtez vos plats avant de rajouter du sel car souvent il y en a suffisamment !
  • Mettre moins de sel dans l’eau de cuisson.
  • Préférez le plus possible les plats préparés maison, plutôt que ceux achetés tous prêts.
  • Bien regarder les étiquettes des produits que l’on achète.
  • Pour donner du goût à vos plats vous pouvez utiliser des épices, des herbes aromatiques etc… Je le fais moi même et c’est tellement bon !
  • A l’apéritif pourquoi ne pas remplacer les biscuits apéritifs par : des tomates cerises, des petites brochettes maison ( par exemple tomate, mozzarella, jambon… ), des légumes crus trempés dans du fromage blanc et ciboulette ou faire un cake salé maison que l’on coupe en morceaux…Moi je le fait souvent et je me régale autant !

Des bonnes habitudes au quotidien sont simples à prendre et permettent de conserver une bonne santé… Habituez vos enfants dés le plus jeune âge à goûter leurs plats et à manger sainement afin de leur donner toutes les chances pour que plus grands ils soient en pleine forme !

Audrey

 

Termes recherché par les internautes:

  • le sel notre ennemi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>