Le quotidien avec la fibromyalgie

Isolement-au-quotidien

Le quotidien avec la Fibromyalgie, est chamboulé et certaines de nos activités et habitudes doivent être modifiées… Tout devient moins évident et plus complexe… On se retrouve souvent isolé au niveau social et familial. Les douleurs et la fatigue, nous empêchent de vivre normalement… A quel niveau la maladie affecte t’elle le quotidien ? Comment conserver une qualité de vie malgré les symptômes ? Quel est l’importance de notre entourage au quotidien ?

Un quotidien perturbé par les symptômes

La fatigue et la douleur, ont un impact direct sur notre quotidien. En effet, elles agissent directement sur notre moral et notre capacité à accomplir les taches quotidiennes… Elles influent également sur notre résistance et nos réactions à certains événements. Par exemple, certaines petites barrières ( imprévu dans la journée, visite surprise, tache ménagère plus importante que prévue etc…) que l’on parviendrait à franchir sans trop de difficultés en étant en forme ; peuvent nous paraître insurmontables du fait de la douleur et de la fatigue. On peut alors parfois se décourager et devenir irritable à cause de la souffrance…   

L’activité professionnelle au quotidien

L’activité professionnelle est l’une des plus grandes difficultés rencontrée par le malade. La plupart des personnes avant de tomber malade travaillaient à temps plein, afin de gagner leur vie et de s’épanouir professionnellement.

Mais du jour au lendemain, la maladie apparaît et cela devient trop dur, trop fatiguant physiquement et moralement… La personne est alors souvent obligée de diminuer son activité professionnelle ou même de la stopper totalement.

Les obligations de travail, les horaires imposées etc… Ne sont plus gérable au quotidien.

Oui mais voila, le problème est que les factures restent à payer, les enfants restent à nourrir et vous aimeriez bien pouvoir vous dire que vous êtes toujours utile dans ce monde, avoir des objectifs dans vos journées et continuer à pouvoir vous faire plaisir sans constamment vous priver.

Débute alors une remise en question personnelle… Dois-je changer d’emploi ? Ne plus travailler ? Comment vais je faire ?

Car le plus compliqué est de trouver un travail qui puisse s’adapter au quotidien à la maladie…

Les femmes qui souhaitent s’occuper de leur enfants ou qui ne peuvent pas assumer un travail à l’extérieur, pour différentes raisons personnelles, sont dans le même cas… Quelle décision prendre ?

Et vous comment gérez vous votre activité professionnelle ? Quels changements avez vous du faire au quotidien ?

Quel est l’impact de notre entourage au quotidien ?

La famille :

La famille ne comprend pas toujours la fibromyalgie. Lorsque l’on se confie à eux ou qu’ils nous entendent nous plaindre, ils ne réagissent pas toujours comme on le souhaiterait. Ils changent de sujet ou nous donnent une réponse comme : «  la vie est belle profite et arrête de te plaindre !». Souvent ce n’est pas l’amour qu’ils nous portent qui en est la cause, mais plutôt le manque de connaissances de la maladie et le sentiment d’impuissance qu’ils éprouvent… Ils ne savent pas comment nous aider, alors ils sont maladroits ou distants…

Cela engendre une solitude au quotidien et une sensation d’isolement dans sa propre famille…

Les amis :

Les amis ne comprennent pas toujours non plus ! Au départ ils vous proposent des sorties, que vous ne vous sentez plus de faire ; alors petit à petit, ils ne proposent plus rien…

Ils ne cherchent pas toujours à s’adapter à vos capacités, une distance de plus en plus grande s’installe alors… Ils ne vous appellent plus et vous n’osez plus vous non plus !

Vous avez l’impression d’être en trop et cela engendre également de la solitude au quotidien

Conserver une qualité de vie au quotidien

Il est important de trouver des solutions, afin de conserver une qualité de vie la meilleure possible au quotidien… Parfois de simples astuces peuvent un peu nous faciliter la vie afin qu’elle nous paraissent moins dure…

Parler de notre maladie à l’entourage, lui expliquer notre quotidien est aussi très important. On peut aussi se confier et discuter avec des personnes qui vivent la même chose que nous, afin d’échanger nos ressentis et de se sortir de la solitude…

Si vous vivez cela au quotidien, n’hésitez pas à laisser des commentaires… Je vous répondrai avec plaisir.

Audrey

Une réflexion au sujet de « Le quotidien avec la fibromyalgie »

  1. Carpentier Fabienne

    Bonsoir Madame;

    Vous avez raison moi j’ai 45 ans et je souffre de la fibromyalgie j’avoue être incomprise et je me sens seul personne ne comprend et pour le moment je fais une dépression car je dois arrêter mon travail, j’ai l’impression d’être inutile . Je vous souhaite bon courage

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>