Fibromyalgie: définir des objectifs quotidiens

Fibromyalgie-des-objectifs-quotidiensDéfinir des objectifs quotidiens en mettant en place un planning, est une méthode que beaucoup de personnes adoptent. Lorsque l’on souffre de problèmes de santé, dans le cas présent de Fibromyalgie ou du Syndrome de Fatigue Chronique, cela devient d’autant plus intéressant et important, pour vivre le mieux possible et se sentir utile au maximum, malgré la maladie.

Pourquoi des objectifs quotidiens?

Lorsque l’on souffre de Fibromyalgie et du SFC, on se retrouve régulièrement, dans un de ces cas suivants: 

1° On veut faire trop de choses dans la journée et souvent plus que notre état nous le permet. Notre corps est trop sollicité et on se retrouve au plus mal après avoir tout fait ou parfois même, on ne parvient pas à finir ce que l’on a commencé. Entre les symptômes qui s’amplifient et la frustration de devoir arrêter la tâche en cours, on se sent au plus mal physiquement et moralement.

2° Avec la fatigue, les douleurs et tout le reste, il arrive parfois que l’on se laisse aller et que l’on ne trouve pas la force d’entreprendre quelque chose, même minime ( se lever à heure correcte, s’habiller, préparer le repas etc. ). Il arrive alors souvent que l’on se sente inutile et que l’on culpabilise de ne pas avoir fait un minimum pour vivre de façon la plus normale possible. De plus, la maladie remporte la bataille, car elle vous a cloué à votre canapé et vous n’avez rien fait.

Établir des objectifs quotidiens, va permettre de limiter ces deux situations, surtout pour les personnes qui ont été contraintes d’arrêter de travailler. Car le moral est d’autant plus atteint dans ce cas là.

Ces objectifs quotidiens ont plusieurs avantages:

  • Eviter l’aggravation des symptômes: On sait ce que l’on doit et ce que l’on peux faire aujourd’hui et on n’en fait pas plus. Cela permet de rester raisonnable et réaliste en fonction ne notre état de santé.

  • Ne pas se laisser aller et ainsi permettre à la maladie de gagner du terrain: Il est très important de continuer à se battre même si c’est dur et de se sentir utile. En particulier lorsque l’on ne travaille plus, il faut continuer à accomplir des tâches. Ne plus rien faire, se laisser aller et trop écouter vos symptômes, ne va qu’empirer votre état!

  • Garder un rôle et se sentir utile: La maladie fait que l’on se sent diminué au quotidien surtout si on ne travaille plus. Le fait de faire un minimum de tâches et de se rendre utile en préparant le repas, rendre un service à quelqu’un etc. est indispensable pour avancer.

Mettre en place des objectifs quotidiens (planning) 

Cela est simple, il suffit tout simplement d’écrire ce que vous devez faire; chaque jour; par ordre de priorité; dans différentes colonnes par exemple. Cela peut être pour une semaine entière.

Le choix dépend de l’intensité de vos symptômes et de vos préférences.

1° Vous pouvez commencer par les objectifs quotidiens de base.

Par exemple: Me lever à telle heure même si la nuit a été courte, bien m’habiller, faire le lit etc…

Cela paraît peut être logique et bête mais lorsque les douleurs et la fatigue sont très intenses, certains ne trouvent plus la force de se lever à heure régulière ( surtout si nuit courte), de prendre soin d’eux etc. Pourtant le fait de prendre soin de vous et de garder au maximum un « rythme », est très important. Vous vous battez contre la maladie et surtout vous évitez de creuser un trop grand fossé entre vous et le monde qui vous entoure… Rester couché jusqu’à tard et passer la journée en pyjama va aggraver vos insomnies, votre fatigue et votre isolement. Définissez une heure correcte; qui vous convient; et levez-vous  toujours à cette heure là si possible. C’est déjà un premier pas indispensable, pour retrouver un bien-être physique et mental.

2° Ensuite des tâches qu’il faudra faire également, en les étalant sur la journée.

Par exemple: Préparer le repas, rester à jour dans les machines, ranger un peu la maison etc.

3° Puis ce que vous pouvez faire quand votre état vous le permet.

Cette colonne peut être pour toute la semaine et vous faites ce que vous pouvez, selon les bons ou les mauvais jours.

Par exemple: Faire des étirements, de la relaxation, sortir un peu etc…

Mettre en place ces objectifs quotidiens, peut être un bon moyen pour se battre, tout en restant réaliste et à notre rythme. Selon vos capacités et l’intensité de votre Fibromyalgie, vous pouvez mettre les objectifs qui vous semblent adaptés à vous. Le but étant de toujours faire quelque chose et d’avoir le sentiment d’être utile et de s’être un peu dépassé. Il est également important de trouver des objectifs quotidiens; autres que ceux de bases; qui vont permettre de trouver du plaisir malgré la maladie et de se sentir utile au maximum. Cela peut être dans la cuisine, des associations, l’écriture etc… Pour ma part, mon blog est l’un de mes objectifs, qui me permet de me battre à ma façon.

J’espère que cet article vous a plu et vous a semblé utile. N’hésitez pas à me laisser vos commentaire.

Audrey 

Termes recherché par les internautes:

  • sfc gluten

2 réflexions au sujet de « Fibromyalgie: définir des objectifs quotidiens »

  1. Alexis

    Aujourd’hui grâce à la sophrologie, j’ai retrouvé une sérénité et une joie de vivre, j’ai enfin réussi à libérer ma souffrance ce qui me permet d’avoir foi en mon avenir.J’ai réussi à atteindre les objectifs que je m’étais fixé encore merci pour vos conseils

    Répondre

Répondre à Alexis Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>